Origine de la Gaufre de Liège

Un peu d'histoire

La différence entre la Gaufre de Bruxelles et de Liège ?

C'est d'abord une différence de forme et de nombre de trous.

La gaufre de Liège plus petite et ronde comporte 24 trous là où la Bruxelloise, plus grande et rectangulaire, n'en compte que 20.

Ce que le connaisseur apprécie tout particulièrement dans la Liègeoise sont les petits nids de sucre logés dans la pâte moelleuse qui croquent agréablement sous la dent.

La légende dit, que l'origine de la gaufre de Liège remonterait au XVIIIème siècle. C'est le Prince-Evêque de Liège qui aurait demandé à son cuisinier de lui composer quelque chose de savoureux et de sucré.

Cependant si vous approfondissez les recherches, vous trouverez la trace d'une galette de céréales cuites sur pierre chaude a l'époque néolithique, ou encore de 2 plaques de fer utilisé pour la conception de petit gâteaux et qui aurait vu le jour en Grèce Antique, ou des pâtisseries religieuses servant d'offrandes pour les SAINTS puis consommées par les fidèles.

Ce qui est sûr c'est qu'au XIIIème siècle, un forgeron imagina un moule inspiré des rayons de miel formés par les abeilles et le nom de GAUFRE apparaît.

Cependant, les Gaufres étaient loin de celles que nous dégustons. Elles sont restées pendant longtemps salées, composées de farine médiocre et d'eau, elles étaient vendues dans la rue ou devant les églises et pouvaient remplacer le pain.

Ce n'est donc qu'au XVIIIème siècle, pour les personnes les plus aisées, que les GAUFRES se parèrent d'oeufs, de miel, de lait, pour arriver à la recette des gaufres que nous dégustons aujourd'hui.